Saint Ghetto des prêts. Grimoire. Préface de Jacques Baratier.
  • Saint Ghetto des prêts. Grimoire. Préface de Jacques Baratier.
  • Saint Ghetto des prêts. Grimoire. Préface de Jacques Baratier.
  • Saint Ghetto des prêts. Grimoire. Préface de Jacques Baratier.
  • Saint Ghetto des prêts. Grimoire. Préface de Jacques Baratier.

POMERAND (Gabriel).

Saint Ghetto des prêts. Grimoire. Préface de Jacques Baratier.

Saint Ghetto des prêts. Grimoire. Préface de Jacques Baratier.
Paris, O.L.B., s.d. [1950].
29,5 x 23 cm, n.p. [128 p.], 47 planches en noir et blanc. Broché, couverture illustrée d'un rébus de Pomerand, exemplaire non coupé.
1 800,00 €

Édition originale du tirage courant (après 40 sur pur fil), texte et illustrations de l'auteur. Chef d'oeuvre hypergraphique, entièrement "métagraphié" par Pomerand sur les pages de droite. L'ouvrage est composé de 47 illustrations (rébus) à pleine page en regard du texte correspondant, la solution du rébus permettant de compléter le texte. En 1950, paraissent quasi simultanément l'Essai sur la définition, l'évolution et le bouleversement total de la prose et du roman ainsi que Les Journaux des dieux d'Isou, Canailles de Lemaître, Saint Ghetto des Prêts de Pomerand. Ces oeuvres étroitement liées constituent le corpus des premières proses en narration hypergraphique. Elles en posent les bases avant même l'invention du mot. "L'hypergraphie représente l'extension de la peinture lettriste à l'intégralité des caractères des écritures et des transcriptions existantes et inventées, envisagées à travers leurs catégories idéographiques, lexicales et alphabétiques. Dans cette saisie, l'expression neuve s'annexait en même temps les données de la graphologie, du rébus, de la calligraphie, de l'architecture, de même que les problèmes extra-esthétiques de l'imprimerie et leurs répercussions sur l'écriture quotidienne, pour s'imposer comme le système intégral de la communication et, par là, le futur foyer commun de tous les arts visuels." (Roland Sabatier).